Avec deux parcs naturels régionaux sur son territoire et le classement des Causses et Cévennes au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, l’Aveyron s’impose comme la destination nature par excellence. Comme son voisin de Lozère, ce département compte d’ailleurs parmi les moins peuplé de France. L’homme a donc laissé a la nature tout loisir de s’exprimer. Si vous recherchez une destination nature et préservée pour vos prochaines vacances en camping, alors l’Aveyron est fait pour vous !

Deux parcs naturels régionaux

Rares sont les départements de France à pouvoir s’enorgueillir d’abriter deux parcs naturels sur leur territoire. C’est le cas de l’Aveyron. Mais il fallait bien cela pour ce département qui décline, du Nord au Sud, une si grande variété de paysages. Au Nord, à la frontière du Cantal, vous attendent en effet les verdoyants paysages de l’Aubrac où se transmet une longue tradition d’élevage. Au Sud, en revanche, les Grands Causses vous offrent des étendues sauvages et austère à la fascinante beauté où le Tarn et la Dourbie ont creusé des gorges spectaculaires. Autant de lieux qui invitent au camping en plein nature.

Camping dans l’Aubrac, terre de tradition

L’Aubrac est une région de moyenne montagne. Sur 2500 km², ce plateau se partage entre forêts et pâturages. Cette terre d’élevage bovin réputée est un terroir de traditions rurales profondément ancrées. La plus emblématique de ces traditions est la transhumance qui a lieu tous les ans à la fin du mois de Mai. Les vaches de la race Aubrac sont conduites sur les plateaux, autour des burons, ces abri de bergers qui parsèment le plateau et où se déguste l’aligot, le plat typique de la région à base de pomme de terre et de tome de l’Aubrac. L’autre star de l’Aubrac est le couteau de Laguiole. Grâce au savoir-faire des artisans couteliers, la réputation de ce couteau a depuis longtemps franchi les frontières aveyronnaises. Plusieurs ateliers sont ouverts au public, ne manquez donc pas d’aller découvrir les secrets de fabrication du célèbre Laguiole lors de vos vacances en camping en Aveyron.

Camping sur les Grands Causses

Les causses sont de hauts plateaux calcaire que la Dourbie ou le Tarn ont creusé de profondes entailles. Ces gorges dont les versants escarpés se partagent entre forêt et rochers aux formes surprenantes contrastent avec les étendues austères des causses. Larzac, Sauveterre, Noir ou Méjean, ces causses oscillent entre 800 et 1000 mètres. La porosité du sol fait que l’eau s’y infiltre sans laisser s’y former la moindre rivière n’y voit le jour, composant ainsi des paysages de steppe minéraux. Pour abreuver les brebis qui y paissent, l’homme a donc du s’adapter. Il y a donc construit des lavognes, des marres artificielles dédiées à la récupération des eaux de pluie. La région des Grands Causses est d’une incroyable richesse en terme de vie sauvage. On y compte en effet plus de 200 espèces d’oiseaux, dont les vautours fauve, moine et percnoptère. Le printemps est également propice à l’observation des orchidées. On en dénombre 70 sur les 160 observables en France. Parmi elles, le Sabot de Vénus et l’Ophrys de l’Aveyron. Les paysages sont spectaculaires en Aveyron. Toutefois, lors de vos randonnées pendant vos vacances en camping en Aveyron, regardez où vous mettez les pieds car l’Aveyron est aussi le pays de l’immensément petit avec une rare variété d’insectes. C’est d’ailleurs ici qu’a été tourné le film Micropolis. A la suite du film, un musée consacré aux insectes a d’ailleurs vu le jour à Saint-Léons : Microplis, la cité des insectes. Un musée passionnante et ludique qu’adoreront les enfants.

Descendre en canoë les vallées du Tarn ou de la Dourbie est une façon bien agréable de découvrir les somptueux paysages du parc naturel des grands causses. Demandez donc à la réception du camping en Aveyron où vous séjournez, on saura vous indiquer les meilleurs parcours de canoë.

L’Aveyron, un patrimoine préservé

Si la nature est bien évidemment le principal atout de l’Aveyron, l’homme y a toutefois laissé sa trace. Avec pas moins de 10 villages classés parmi les plus beaux villages de France, l’Aveyron partage avec la Dordogne le titre de département comptant le plus de villages référencés. Najac, Estaing ou Belcastel figurent parmi ces très beaux villages médiévaux, tout de pierre et de toits de lauze. De tous, Conques est sans nul doute le plus célèbre de ces villages. Au cœur de la vallée du Lot, cette étape réputée sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle voit en effet chaque année défiler des milliers de pèlerins. Son abbatiale Sainte-Foy est un des joyaux de l’art roman en France.

L’héritage des templiers

Au 12e siècle, pendant les croisades, les chevaliers templiers avaient pour rôle de protéger et d’accompagner les pèlerins en route pour Jérusalem. Ils fondèrent alors des monastères, nommés commanderies, dans toute l’Europe. Le Larzac compte 5 cités templières (la Cavalerie, le Viala-du-pas-de-Jaux, Saint-Eulalie-de-Cernon, la Couvertoirade et Saint-Jean-d’Alcas). De toutes, la Couvertoirade est la mieux préservée et la plus spectaculaire. Derrière ses remparts, cette cité n’a en effet pratiquement pas changé depuis le 15e siècle.

Un patrimoine contemporain

Si l’essentiel des traces laissées par l’homme en Aveyron remontent au Moyen-Age, l’époque contemporaine a toutefois marqué la région de son empreinte. En effet, afin de permettre à l’A75 d’enjamber le Tarn entre le causse du Larzac et le causse Rouge, a été construit un pont, le viaduc de Millau. Ce pont à haubans est un ouvrage aux dimensions phénoménales (2460 mètres de long, 270 mètres de haut). Bien que sa construction a engendré de nombreux débats, on ne peut que constater que ce viaduc est une vraie réussite et que loin de gâcher le paysage, comme cela fut craint, il participe à le magnifier. Outre un point de vue dégagé sur le viaduc et la vallée du Tarn, l’aire du Viaduc abrite une exposition sur le Viaduc de Millau.

Musée Soulages : l’art contemporain en Aveyron

Né à Rodez, Pierre Soulages a souhaité que sa ville natale accueille ses collections. Le musée Soulages a donc vu le jour en 2014 à Rodez. Dans un bâtiment à l’architecture résolument moderne s’exposent les œuvres du célèbre peintre français. Une salle d’exposition temporaire, elle, est consacrée à d’autres artistes contemporains comme Yves Klein, Soto, Calder, etc. Pour les amateurs d’art qui passent leur vacances en camping en Aveyron, ce musée figure dans les immanquables.

Afficher 1 - 3 de 3


Précédent

Le Salon des Véhicules de Loisirs du 25 septembre au 3 octobre 2021

Suivant

This is the most recent story.

Avatar

A propos de l'auteur

We Love Camping

C'est parce que nous aimons le camping traditionnel que nous avons pensé à ce site. Parce que nous regrettons parfois que le mobile-home occupe désormais tant de place sur les campings, nous avons voulu mettre en avant les terrains où les tentes, les caravanes et les camping-cars restent majoritaire. Et offrir à tout ceux qui partagent notre amour de la vie en plein air, un site avec des idées de voyages, des conseils techniques et surtout un choix de campings où il fait bon venir poser sa caravane ou planter sa tente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...