Camping sur l’Île d’Oléron


Sur les rivages de Charente-Maritime, en Nouvelle Aquitaine, vous attend l’Île d’Oléron. Cette île est la plus grande île de France après la Corse. Ses 175 km² sont essentiellement composés d’espaces naturels. Une grande partie de l’île est d’ailleurs classée. Depuis votre CAMPING SUR L’ILE D’OLERON, partez donc à la découverte de cette île qui alterne plages, marais et forêts.

Les marais de l’île d’Oléron

On arrive sur l’île d’Oléron par un pont. Construit dans les années 1960, il fut en son temps, avec ses 3 kilomètres de long, le plus long pont de France. La première place lui a été ravie par le pont de Saint Nazaire en 1974. Il demeure aujourd’hui le troisième pont le plus long de France (derrière le pont de l’île de Ré). La traversée est gratuite. Il peut être franchi en voiture, bien sûr, mais aussi à pied et à vélo grâce à une piste cyclable reliée à un réseau de 130 km de piste cyclables qui parcourent l’île.

A peine arrivé sur l’île, vous découvrez un paysage typique de l’île : les marais. L’île d’Oléron possède en effet une des zones humides les plus importantes de France. Environ 40% de l’île est en effet couverte de marais ! Longtemps, ces marais étaient dédiés à la production de sel. Depuis le 18e siècle, ils sont utilisés pour la production des célèbres huîtres de l’île d’Oléron, la Fine de Claire. Dans les marais de l’île d’Oléron, vous trouverez nombre de cabanes ostréicoles pour déguster ces huîtres protégées par une AOC. Le port des Salines, avec son label “Echappées Nature”, vous invite à en apprendre plus sur la saliculture sur l’Île d’Oléron avec des visite – dégustation et des ateliers pour les enfants.

Outre la production d’huîtres et de sel, les marais de l’île d’Oléron sont un paradis pour les oiseaux migrateurs et tout particulièrement les oiseaux d’eau comme les oies, les bernaches ou les petiots échassiers. La majeure partie des marais de l’île d’Oléron sont aujourd’hui préservés. Ils sont en effet classés Zones Naturelles protégées Natura 2000. Ne manquez pas d’aller vous y promener lors de vos vacances en camping sur l’île d’Oléron pour apprécier la richesse de sa faune et de sa flore. Au total on dénombre plus de 250 espèces d’oiseaux sur l’île d’Oléron et 140 espèces de plantes ! Dans le sud de l’île, le marais des Bris est notamment parcouru par un sentier pédestre. Il se visite seul ou en compagnie d’un guide nature. Suivant la saison, ce dernier vous fera découvrir les nombreuses orchidées qui y fleurissent.

Les plages de l’Île d’Oléron

Une des principales raisons pour venir sur l’île d’Oléron, ce sont bien sûr les plages. L’île compte 100 kilomètres de côte dont la majeure partie est composée de plages. En plusieurs endroits de l’île vous trouverez de longues plages de sable fin qui se prêtent aussi bien au bronzage qu’à la pratique de sports nautiques, mais aussi de plus petites plages abritées de l’océan ou bordées par la forêt. Il y en a pour tous les goûts. Une des plages les plus populaires est la plage de Boyardville grâce à son point de vue imprenable sur le célèbre Fort Boyard. Les amateurs de surf et de sports de glisse donneront leurs faveurs à la plage des Huttes, dans le Nord de l’Île.

Le patrimoine de l’Île d’Oléron

Bien qu’essentiellement sauvage, l’île d’Oléron possède toutefois un intéressant patrimoine fortement marqué par son caractère insulaire. Bien évidemment, le monument le plus célèbre est le Fort Boyard qui se dresse au large de l’île et que vous pouvez admirer lors de croisières. Ce vaisseau de pierre faisait partie d’un réseau défensif pour protéger l’embouchure de la Charente et l’arsenal de Rochefort même s’il s’avéra globalement inutile. Après avoir servi quelques années de prison, il fut laissé à l’abandon avant de retrouver une seconde gloire grâce au jeu télévisé éponyme. Ce fort devait compléter les constructions militaires de l’île :  la citadelle du Château d’Oléron et la place forte de Brouage, aménagées par Vauban, ainsi que le Fort Louvois entre l’île et le continent. Le PHARE DE CHASSIRON, au Nord de l’île, offre, lui, du haut de ses 224 marches (on a compté pour vous !) un superbe panorama sur l’île, la Rochelle et l’île de Ré. Parmi les différents villages de l’île d’Oléron, LA COTINIERE est sans doute celui qui mérite le plus un détour. Ce ravissant port de pêche niche sur la côte Ouest de l’île. Ne manquez pas le spectacle des bateaux rentrant de la pêche pour décharger bars, soles ou langoustines. Le lieu idéal pour acheter du poisson frais à déguster sur votre CAMPING SUR L’ILE D’OLERON.

Nos campings pour tentes, caravanes et camping-cars à proximité de l’île d’Oléron

Précédent Camping dans le Golfe du Morbihan
Suivant Camping à Pézenas, dans la ville de Molière

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *