A cheval sur les départements de la Lozère et de l’Aveyron, les GORGES DU TARN comptent parmi les sites naturels les plus spectaculaires de France. Ne manquez pas de les découvrir lors de vos vacances en camping en Lozère ou de vos vacances en camping en Aveyron.

Les Gorges du Tarn sont un magnifique canyon sinueux dessiné par le Tarn entre le causse Méjean et le causse du Sauveterre. Dans le sol calcaire des Grands Causses, la rivière a pris son temps pour creuser une profonde entaille. Bordées par une route qui relie Millau à Florac sans jamais s’éloigner de la rivière, les Gorges du Tarn peuvent se découvrir aussi bien en voiture, qu’à pied ou en canoë. Des sentiers de randonnée permettent de jouer au funambules sur les corniches qui surplombent les hautes falaises, véritables murailles de pierre qui enserre le Tarn. La route des Gorges compose, elle, un superbe parcours à réaliser en voiture. Jamais ennuyeux, cet itinéraire vous conduit de village en village à travers quelques uns des plus spectaculaires paysages des gorges. En canoë ou le temps d’une balade en bateau, ce sera un autre point de vue sur les gorges qui s’offrira à vous. Vous y découvrirez notamment les falaises de la rive droite que l’on ne peut qu’apercevoir depuis la route.

En remontant les Gorges du Tarn

Castelbouc

Au gré de votre promenade dans les Gorges du Tarn , prenez le temps de vous arrêter pour visiter quelques-uns des villages qui s’égrènent au fil de l’eau. Si vous découvrez les Gorges du Tarn en suivant le courant, de la Lozère vers l’Aveyron, faites donc une première étape à Castelbouc. Sur la rive gauche du Tarn, ce hameau semi-troglodytique semble suspendu à la falaise, à l’ombre des ruines de son château médiéval posé sur un rocher escarpé haut de 60 mètres. La légende veut qu’un seigneur resté seule parmi ses sujettes lors des croisades connu une vie de luxure. Lors de sa mort on aurait vu la silhouette d’un bouc survoler le château donnant au village le nom de Castelbouc.

Sainte-Enimie

Classé parmi les plus beaux villages de France, ce village s’étale en terrasses au pied d’un ancien monastère bénédictin dans un méandre du Tarn. La légende veut que la princesse Enimie, touchée par la lèpre, vint y soigner sa maladie dans la source de la Burle. Elle se retira dans une grotte pour y vivre en ermite dans les hauteurs du village. Une chapelle protège désormais la grotte. Un sentier qui débute face au pont de Sainte-Enimie permet de rejoindre cet ermitage (environ 3/4 d’heures aller-retour). Vous pourrez y profiter d’un très beau point de vue sur le village.

Saint-Chély

Sur la rive gauche du Tarn, le ravissant village de Saint-Chély niche au fond d’un cirque entouré de haute falaises, au pied du causse Méjean. Outre sa très belle église à clocher carré, son vieux pont et ses maisons médiévales, le village vaut surtout pour ce cadre magnifique. Deux résurgences qui se jettent dans le Tarn en cascades complètent magnifiquement le tableau. En contrebas du village, la plage de Saint-Chély est une des plus belles des Gorges du Tarn.

La Malène

Bien que la Malène soit un joli village aux bâtisses médiévales, il n’a pas le charme de Sainte-Enimie ou de Saint-Chély. C’est toutefois une étape importante dans les Gorges du Tarn. C’est en effet le point de départ de nombreuses descentes en canoë ainsi que la base des bateliers de la Malène. Ces derniers vous proposent des balades en bateau sur les eaux émeraudes du Tarn de la Malène jusqu’au cirque des Baumes à travers les Détroits. Le matin est le meilleur moment de la journée pour une balade en bateau ou en canoë au départ de la Malène. Le parcours profite en effet d’un bel ensoleillement pendant cette partie de la journée.

Les Détroits, la partie la plus spectaculaire des Gorges du Tarn

Les détroits constituent la partie la plus belle et la plus étroite du canyon. Ici, le Tarn est enserré entre de vertigineuses falaises qui plongent à pic dans la rivière. En certains endroits, le canyon ne fait guère plus de 30 mètres de large au fond des gorges et 100 mètres en haut des falaises, entre le causse Méjean et le causse du Sauveterre. La balade en bateau ou en canoë demeure la meilleure solution pour apprécier les paysages spectaculaires des détroits. C’est aussi le meilleur moyen pour se rendre compte de la profondeur des gorges qui s’enfoncent en certains points à 600 mètres sous le plateau.

Le Cirque des Baumes

Les détroits s’achèvent dans le cirque des Baumes. Ici, le canyon s’élargit et compose un cirque creusé de grottes, baumas en occitan. Dans ses falaises aux teintes rouge nichent de nombreux oiseaux. Avec ces falaises mais aussi ses rochers ruiniformes, le cirque des Baumes est un spot d’escalade particulièrement apprécié.

Le point sublime

Arrivé au village des Vignes, quittons les Gorges un instant pour rejoindre le causse du Sauveterre qui culmine ici à 870 mètres d’altitude. En suivant les panneaux, rendez-vous au belvédère du Point-Sublime. Là, vous resterez sans voix face à un panorama exceptionnel qui englobe une large partie des gorges du Tarn, le Tarn qui serpente 400 mètres plus bas et les corniches abruptes du causse Méjean. Si vous ne devez faire qu’une seule photo lors de votre visite des gorges du Tarn pendant vos vacances en camping en Lozère, c’est ici qu’il faut la prendre !

Randonnée sur les Corniches du Tarn et de la Jonte au départ du Rozier

De retour dans la vallée, la route nous conduit au Rozier. Ce village se situe à la confluence du Tarn et de la Jonte et à la rencontre du causse Méjean, du Causse Noir et du causse du Sauveterre. Rien ne justifie une visite du Rozier. Toutefois, à la sortie du village vous attend le rocher de Capluc. Au sommet de ce rocher accessible par des échelles s’offre à vous un des plus beaux points de vue de la région puisqu’il vous permet d’admirer à la fois les Gorges du Tarn et les Gorges de la Jonte. Attention toutefois : l’ascension du rocher avec des échelles peut s’avérer difficile si vous êtes sujet au vertige. Depuis le rocher du Capluc démarre une des plus belles randonnées de la région. Cet itinéraire en boucle vous conduit dans un premier temps sur les corniches du Tarn avant de basculer vers les corniches de la Jonte, célèbres pour les vase de Sèvre et vase de Chine, rochers aux formes surprenantes sculptés par l’érosion. Pendant cette randonnée, levez les yeux au ciel. Vous devriez apercevoir des vautours qui sont nombreux à nicher dans les Gorges de la Jonte. Comptez entre 3 et 4 heures de marche pour ce circuit.

Une fois passé le village du Rozier, les Gorges s’élargissent. Grossi eaux de la Jonte, le Tarn dessine en effet une vallée où poussent la vigne et les cerisiers. Moins spectaculaires, les paysages n’en sont pas moins jolis. Et les excuses pour faire une étape ne manquent pas à commencer par le village médiéval de Mostuéjouls aux ruelles pavées ou le château de Peyrelade. Ce dernier est une forteresse médiévale perchée (12e siècle) qui veille sur l’entrée des Gorges du Tarn. Pendant la saison estivale, la visite du château est agrémentée d’animations médiévales. Consultez le site internet du château afin de connaître les dates précises de ces animations.

Nos campings dans les Gorges du Tarn

Une sélection de campings avec au minimum deux tiers d’emplacements nus pour accueillir tentes, caravanes et camping-cars à proximité des Gorges du Tarn.

Précédent

Les Puces du Rétro Campeur

Suivant

Bürstner sort des sentiers battus avec le Campeo 4x4

Avatar

A propos de l'auteur

We Love Camping

C'est parce que nous aimons le camping traditionnel que nous avons pensé à ce site. Parce que nous regrettons parfois que le mobile-home occupe désormais tant de place sur les campings, nous avons voulu mettre en avant les terrains où les tentes, les caravanes et les camping-cars restent majoritaire. Et offrir à tout ceux qui partagent notre amour de la vie en plein air, un site avec des idées de voyages, des conseils techniques et surtout un choix de campings où il fait bon venir poser sa caravane ou planter sa tente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...