Arrivé sur le marché continental à la fin de l’année 2020, le Caddy California vient arrive sur le marché anglais. L’occasion pour notre journaliste anglais Nick Harding de nous donner son avis sur le plus petit des vans de camping de Volkswagen qu’il a pu essayer cette semaine.

Un lit deux places confortable

La dernière extension de la marque California de Volkswagen utilise son monospace Caddy qui, à son tour, est fabriqué sur une plateforme de voiture Golf. Donc, oui, il est vraiment agréable à conduire, mais il offre également un certain nombre d’équipements de camping à bord. Le plus impressionnant est le grand lit double (1,98 m x 1,07 m) qui se replie à plat une fois que vous avez dégagé les sièges arrière. Il est solide et extrêmement confortable – on pourrait croire qu’il ne s’agit que d’un mince matelas, mais il y a des supports à ressorts en plastique.

un vehicule de camping bien pensé

Il y a une petite cuisine coulissante qui se verrouille en position pour être utilisée avec le hayon ouvert. Elle comprend un brûleur à gaz unique et un plan de travail, ainsi que, au niveau inférieur, un plateau à couverts et des rangements pour les casseroles et les assiettes. Il faut vraiment faire preuve d’ingéniosité avec un petit camping-car, et j’apprécie particulièrement les équipements tels que les mini-sacs à fermeture éclair pour les vêtements qui se fixent aux fenêtres latérales arrière. Mais il reste également très proche d’une voiture, notamment grâce à ses cinq sièges de voyage, dont les trois à l’arrière sont amovibles, ce qui facilite le rangement si vous n’êtes que deux à partir en camping dans ce véhicule.

De plus, comme toutes ses grandes sœurs californiennes, il est livré avec deux chaises pliantes et une table sur pied pour l’extérieur. Ils se rangent tous dans un sac zippé fixé sous le siège de voyage arrière.

Parmi les autres détails, citons l’éclairage LED à intensité variable, les occultations des fenêtres qui se fixent à la carrosserie à l’aide de bandes magnétiques, les fixations de moustiquaires pour les portes du conducteur et du passager avant, et même les poches profondes dans chacune des portes coulissantes qui s’avéreront pratiques.

C’est certainement le plus moderne des véhicules de base, avec ce que Volkswagen appelle un « cockpit numérique » (c’est-à-dire un tableau de bord), dont la pièce maîtresse est une unité « infotainment » de 10 pouces (avec navigation par satellite, caméra de recul et autres), un frein à main électrique avec maintien automatique, un volant multifonction, etc.

points clé

*Le Caddy California Maxi mesure 4,88 mètres de long et le Caddy California standard 4,41 mètres. Tous deux sont entièrement homologués en tant que camping-cars.
*Les options de puissance comprennent un choix d’un moteur à essence de 114 CV ou de deux moteurs diesel, 102 CV et 122 CV, ce dernier avec une transmission automatique DSG de série.
*Les autres options comprennent un toit ouvrant panoramique, des auvents et le California Plus Pack (onduleur 230 V, vitre arrière teintée, deux ports USB, verrouillage électrique des portes coulissantes, accoudoir central avant/porte-boissons, etc.)
*Plus d’informations sur www.volkswagen-utilitaires.fr.

Précédent

Camping à Autoire, nature et patrimoine

Suivant

Camping en Champagne côté nature

Nick Harding

A propos de l'auteur

Nick Harding

Nick has been a fixture in the camping, caravan and motorhome market for over 30 years. In that time, he's been the editor for a number of key publications. For the past 12 years he's been working as a freelance, contributing to a wide range of publications, but always writing about his love of the outdoor lifestyle. He can't wait to go travelling again... across Europe and beyond !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...