Salon de la caravane de Düsseldorf


En cette période de Covid-19, la question était de savoir si l’on pouvait organiser un salon. A cette interrogation, les salons de la caravane du Bourget ou de Birmingham ont répondu par la négative. Les organisateurs du salon de Düsseldorf, le plus grand salon de la caravane et du camping-car au monde, ont, eux, décidé de prouver que l’épidémie n’empêchait pas la tenue d’un tel événement. Dès cet été, ils ont cependant du faire face au désistement du groupe Hymer  (Laika, Eriba, Bürstner, Dethleffs, etc.) qui a annoncé en juin qu’il ne participerait à aucun des salons d’automne. Ils ont malgré tout maintenu l’événement. Et les 107.000 visiteurs venus sur le salon du 4 au 13 septembre leur ont donné raison. Certes, nous sommes loin des 250.000 visiteurs qu’enregistre généralement le salon de la caravane de Düsseldorf, mais compte tenu de la situation, l’organisation peut être satisfaite. Sur place, les gestes barrières étaient respectés par tous (port du masque, sens de circulation, gel hydroalcoolique à disposition). Et, hormis le masque et quelques halls laissés vide du fait de l’absence du groupe Hymer, on aurait pu se croire une année normale dans les allées du salon de la caravane de Düsseldorf. Espérons que d’autres salon sauront prendre exemple sur le salon de Düssledorf et se maintenir malgré la crise sanitaire, notamment l’édition de février du salon de Birmingham. A suivre…

Côté caravanes, tentes et camping-car, le salon a présenté toutes les nouveauté des principales marques (hormis le groupe Hymer, bien sûr). Si on a pu admirer des camping-cars de très grande taille, la tendance de cette édition 2020 serait plutôt au petit gabarits avec un vrai succès des tear drops et des mini caravanes ainsi une place de plus en plus importante occupée par les vans. Le salon aura également été l’occasion de découvrir quelques modèles originaux comme le camping-car en bois de Holzmobil auquel nous avons déjà consacré un article ou le Lume Traveler venu des Pays-Bas dont l’esthétique rivetée s’inspire des Airstream (nous reviendrons bientôt plus en détail sur ce modèle). De son côté, la marque Knauss – Tabbert célébrait ses 60 ans et les 100 de son créateur avec un stand qui exposait une déclinaison de ses modèles historiques jusqu’à ses modèles les plus contemporains. L’occasion de présenter des caravanes concept. Notamment une variation avec une paroi latérale qui se déplie pour se transformer en terrasse (voir photo ci-dessous). L’idée est séduisante, mais difficile à imaginer sur un terrain de camping avec des voisins.

Caravane Concept Knauss

 

Précédent Braderie Cabanon à l'usine de Dunkerque
Suivant Vaux-le-Vicomte, le château qui a inspiré Versailles

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *